MKTD#3 La programmation réactive ça vous tente ? #Reactive

February 05, 2018
MonkeyTechDay Tech days MKTD Tech Addicts Techno reactive

MKTD#3 : La programmation réactive ça vous tente ? #Reactive

Début 2017, la Programmation Réactive était en train de devenir la grosse tendance. Intéressant pour plusieurs Monkeys, on a décidé de faire venir une “guest star” pour animer ce MKTD : Sébastien Deleuze. Il a vite adhéré à notre concept et s’est prêté au jeu.

On ajuste le concept

Avec Sébastien, on a un peu ajusté le format. La programmation bien que très élégante, est assez complexe au premier abord. Sébastien nous a donc proposé de faire des TP individuels le matin pour que chacun rentre à son rythme dans la programmation réactive et de travailler ensuite en équipe. Conquis par le concept, on signe.

Sébastien Deleuze

Le sponsor s’envole

On devait avoir un sponsor de haut nom du domaine de l’aéronautique. Pour des raisons qui nous échappent encore, ce dernier nous a annoncé 2 semaines avant le jour J, qu’il ne pouvait pas soutenir cette édition - Grincement des dents - On n’annule pas et on demande à MonkeyPatch de palier à cet imprévu. On utilise le créneau réservé au sponsor, pour pitcher MonkeyPatch (On ne sait jamais, il y avait peut-être encore des personnes qui ne nous connaissaient pas.)

Expert informatique

Un bilan très positif :

Malgré le petit soucis de sponsoring, ce MKTD a été fortement apprécié. On a eu de bons retours. Le format proposé par Sébastien (TP individuel le matin et travail en équipe l’après-midi) est vraiment adapté, on l’a alors adopté pour les prochains MKTD.

Meetup commentaires RxJava, Reactor

La possibilité d’avoir un repas végé a été très bien accueillie. On a tout de même noté une fois de plus que certains ont trouvé les quantités du repas du midi un peu light. (Pro-tip: un développeur, ça a faim !) Côté nourriture, c’est difficile de plaire à 30 personnes en 2 menus ! Mais on note d’essayer de changer de prestataire pour les repas.

Ça nous fait plaisir que le concept plaise autant ! Il ne faut pas oublier que c’est en grande partie dû aux coachs. Encore un grand merci à eux !

← revenir à MKTD#2 → Article suivant MKTD#4